Page 1 sur 2
1 2

Bonjour à toutes et tous !

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel (CRC) est un groupe de réflexion qui travaille sur le thème de la constitution française, texte suprême dans la hiérarchie des lois, afin de le vulgariser et de proposer un corpus d’idées visant au renouvellement de la loi des lois, vers un but démocratique.

Nous nous sommes assignés comme mission de Donner de la substance à un renouvellement Constitutionnel afin de le crédibiliser et de le vulgariser.

A propos du CRCPour en savoir plus sur le CRC et ses membres En contact avec le CRCS'inscrire pour ne rien manquer des publications du CRC

 

Le programme de travail du Cercle du Renouvellement Constitutionnel

Ce programme de travail CRC s’articule en plusieurs chantiers. Ces chantiers sont répartis en 2 familles :

  • Exposé et débat, qui regroupe des tâches de fond qui sont susceptibles de produire des synthèses écrites sur des termes et des sujets particuliers.
  • Débat ouvert, sur un thème abordant les caractéristiques et les propriétés d’une Constitution, en vue de mettre en évidence les axes autours desquels devrait s’articuler une Constitution.

Ces deux familles de chantiers sont traitées en parallèle, de préférence en alternance, au fil des ateliers de travail du CRC.

Ce programme de travail est bien entendu évolutif.

Exposé et débat

  1. Présentation du “Que sais-je ?” Lexique de Droit Constitutionnel
  2. Analyse critique de la Constitution de la 5ème République – La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
    1. Exposé et débat sur les 4 Premiers Articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen
  3. Glossaire – Pourquoi un glossaire et comment le rédiger ?
  4. Glossaire – Les Souverainetés

Débat ouvert

  1. Présentation succincte des Constitutions passées de la France.
  2. Qu’est ce que le pouvoir ?
  3. De la Loi : Source ; principes et modalités de fabrication (représentants ou non, institutions).
  4. Qu’est-ce qu’une Constitution ?
  5. Droit Naturel versus Droit Positif.
  6. Comment concilier les besoins de Liberté d’expression et de Vérité ?
  7. De la possibilité de rédiger un texte légal de manière non-ambiguë.
  8. Contenu d’une Constitution – Que doit et ne doit pas contenir une Constitution (fond, niveau de détails, etc.) ?
  9. Quelle forme de rédaction pour une Constitution ?
  10. Quel déclencheur pour décider de changer la Constitution (historique, situation actuelle, prospective) ?
  11. Quelle méthode pour écrire une Constitution (Assemblée Constituante, RIC Constituant, autre processus, etc.) ?

Autres débats

  1. Révolution française : La Convention, Robespierre et la Terreur.

Présentation et Débat sur les articles 7, 8 et 9 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat des articles 7, 8 et 9 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Article 7

Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

Aucune pénalités pour l’article 7 de la DDHC.

Article 8

La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Pénalités de l’article 8 de la DDHC :

  • 1 pénalité pour incohérence avec la pratique dans le domaine fiscal.

Article 9

Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Pénalités de l’article 9 de la DDHC :

  • 1 veto pour a-constitutionnalité.

 

Présentation et Débat sur l’Article 6 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat de l’article 6 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Pénalités de l’article 6 de la DDHC :

  • 1 point de pénalité pour imprécision ;
  • + 1 point de pénalité pour incohérence de la 1ère phrase
  • 1 point de pénalité pour incohérence à la 2ème phrase.
  • 1 point de pénalité pour incohérence à la 3ème phrase.
  • 1 point de pénalité pour imprécision à la 4ème phrase, tout en notant que cette pénalisation apparaît bien faible au regard de l’infraction démocratique ainsi constatée.

Présentation et Débat sur l’Article 5 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat de l’article 5 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

Pénalités de l’article 5 de la DDHC :

  • 1 point de pénalité pour imprécision sur le terme société.
  • 1 point de pénalité pour imprécision sur le terme nuisance.
  • 1 point de pénalité pour incohérence.

Présentation et Débat sur l’Article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat de l’article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Pénalités de l’article 4 de la DDHC :

  • 1 point de pénalité pour imprécision.
  • 1 veto pour a-constitutionnalité.

Présentation et Débat sur l’Article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat de l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Pénalités de l’article 3 de la DDHC :

  • Première phrase :
    • 1 pénalité pour imprécision sur le terme essentiellement.
    • 1 pénalité pour emploi inapproprié du terme principe.
    • 1 pénalité pour imprécision de la définition de la souveraineté.
  • Seconde phrase :
    • 2 points de pénalité, 1 pour imprécision et 1 pour incohérence.

Présentation et Débat sur l’Article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat de l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Pénalités de l’article 2 de la DDHC :

  • 1 pour imprécision sur le terme liberté.
  • 1 pour imprécision sur le terme résistance à l’oppression.
  • 1 pour incohérence avec les codes juridiques concernant les lois d’interdiction.
  • 1 pour incohérence avec les codes juridiques concernant les lois de contrainte.

Soit 2 pénalités pour imprécision et 2 pénalités pour incohérence.

Présentation et Débat sur l’Article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Le Cercle du Renouvellement Constitutionnel débat de l’article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Pénalités de l’article 1 de la DDHC :

  • 1 pour imprécision sur le terme distinctions sociales.
  • 1 pour imprécision sur le terme utilité commune.
  • 1 pour incohérence entre affirmation de l’égalité et acceptation de l’inégalité.

Soit 2 pénalités pour imprécision et 1 pénalité pour incohérence

Page 1 sur 2
1 2
Envoi d\
YouTube